Roleplay routier

Mis à jour : 19 nov. 2019

Axelus Gamaway né en 2926, a toujours été proche du métier de transporteur puisque son père était un pilote chevronné de l'OCC depuis 2914

(2932) J'avais 6 ans quand, pour la première fois, je suis monté à bord du vaisseau de mon père, il l'appelait la chenille (c’était un Caterpillar). Du haut de mes 6 ans j'étais déjà très attiré vers l'infini qu'est l'univers, puisque j’étais fan de Space Jet Fafner et Capitaine Véga (série animé de l’époque). Et voilà que maintenant j’avais la chance de passer mes vacances scolaires à bord du Caterpillar de mon père, ceci m’a permis de parcourir plusieurs systèmes solaires à travers l’UEE, j'avais l'impression de vivre des aventures extraordinaire et j'ai passé des heures et des heures à simplement me promener dans cet énorme vaisseau. Voilà comment j’ai donc passé une bonne partie de mon enfance à faire des promenades dans le Caterpillar de mon père ou je vivais des aventures imaginaire et c’est ces aventures imaginaires qui mon donné le goût d'aller étudier pour faire carrière dans le transport.

(2940) À 14 ans je suis rentré à l'école de commerce et j’ai pris spécialité transport pour débuter et ensuite je suis allé à l'école de transport spatial pour apprendre à piloter autant des petits vaisseaux utilitaire ou industriel que des gros vaisseaux de transport de passager ou de fret, mais la dernière année une longue période de stage était prévu au programme. Et proche de chez moi il y avait une petite entreprise spécialisée en transport de fret, je me suis donc empressé de leur apporter ma candidature afin d’y valider mon stage. Le patron a accepté sans aucun problème, il était enfaite habituer à recevoir des stagiaires tous les ans. Malheureusement durant mon stage j’ai été victime d’un accident pendant que nous chargions un vieux Freelancer, je me suis fait écraser le bras entre deux conteneurs, ce qui m’a valu d'hériter d'un bras bionique qui finalement m’est très utile.

(2944) Sorti de l'école, diplôme en main, je profitais de mes vacances de fin d’année avec des amis quand j'ai appris que la Old Cargo Corporation, l’entreprise dans laquelle je voulais travailler aux côtés de mon père, avait des problèmes financier et qu’elle était en difficulté. Ce n’était pas la seul entreprise qui subissait la crise financière qui secouait Terra et j’ai donc dû changer mes plans et j’ai trouvé un petit boulot en tant que chauffeur poids lourd dans une entreprise proche de chez moi, ce n’était pas le spatial, ce n’était pas mon rêve mais j’avais besoin d’argent et pour débuter je trouvais ça intéressant en attendant que l’OCC se relève de la crise.

(2945) L’année suivante j’eus deux mauvaises nouvelles, la première qui venait de ma mère me disant que mon père n’étais jamais revenu d’une mission de ravitaillement sur la planète Uriel dans le système Oberon, un communiqué de l’entreprise mentionnait que son vaisseau s’était écrasé pour une raison inconnue . Et la deuxième venait des nouvelles à la télé qui m’ont fait prendre conscience que mon rêve d'aller travailler pour l’OCC tombait à l'eau puisque l’entreprise venait de faire faillite et se faisait démanteler, et pour finir Triaar Atrian c’était suicider.

J'avais perdu tous mes repères, toute ambition, lorsque mon frère aîné, qui était mercenaire, au retour d’une mission me proposa de l'accompagner sur la planète Uriel pour retrouver notre père, lui pensait qu’il n’était pas mort et que l’on devait l’aider et le ramener. Je n’aurais jamais imaginé me retrouver dans un scénario pareil de transporteur à secouriste accompagné d'un mercenaire pour faire une mission pour retrouver mon père dans un système hors de l’UEE, bien trop risqué, un vrai cauchemar...

Après être arrivé sur la planète Uriel nous avons atterri sur une petite colonie isolée ou nous avons eu vent qu'un Caterpillar s’était écrasé dans les collines plus loin à l’Est, il y a de ça plusieurs semaines juste avant un raid Vanduul, le site de l’écrasement indiqué par les habitants correspondait à la localisation où le Caterpillar de mon père était censé s’être écrasé. Une fois sur place on a constaté que le vaisseau était coupé en deux et qu’aucun cadavre n’était à l'horizon, en entrant dans le poste de pilotage nous avons trouvé le casque de notre père et à l’intérieur nous avons découvert un petit carnet un texte destiné à d’éventuel secourt qui expliquait ce qu’ils leur étaient arrivé, expliquant que le Caterpillar avait subi une attaque par des vaisseaux Vanduul rencontré au large d’Oberon VI en quittant la station de ravitaillement "Fuelporium de Diamond Jim". Bien que le Caterpillar est subit de lourd dégât, il a pu fuir car les 2 bombardiers Void se sont focalisé sur la station de ravitaillement. Mais en arrivant sur Uriel le Caterpillar est sorti automatiquement du mode quantum mais les moteurs, les stabilisateurs, la radio et même la balise de détresse et le système de sauvetage étaient hors service, le Caterpillar a fini par se faire happer par la gravité de la planète et l’équipage avait réussi à réparer l’alimentation des stabilisateurs juste à temps pour un atterrissage d’urgence et éviter que l’appareil se désintègre, le texte mentionne qu’ils ne pouvaient plus communiquer avec personne, que tous les membres d’équipage survivant étaient blessés, seul Maxwell le mécanicien était décédé de ses blessures. Le texte précise aussi qu’ils sont dans l’incapacité de défendre le vaisseau si les Vanduuls venaient le piller, et enfin il dit qu’ils attendront que la nuit passe pour essayer de rejoindre à pied la colonie la plus proche. Le texte est signé W.G. ( william Gamaway) le 11 juin 2945 TTS, et semblait avoir été écrit quelques minutes après le crash, nous avons trouvé le corps du mécanitien dans l’une des couchettes en dessous du poste de pilotage, puis avons fait des recherches sur les colonies avoisinantes pour savoir s'ils avaient accueilli des rescapés, mais rien tous nous on dit la même chose ils n’avaient accueilli aucun étranger... Les habitants ici ont pour habitude de se réfugier très loin dans les profondeurs des galeries souterraines, le climat glacial de la surface ne permet pas à un groupe d’homme blessé et sans vivre de survivre longtemps. Plus tard nous avons fini par abandonner nos recherches par manque d'argent et j’ai travaillé avec mon frère quelque temps pour effectuer des missions de mercenariat.

(2947) Environ deux ans après le démantèlement de l’OCC et de la disparition de mon père, j'ai découvert la Colossus Transport qui a été créé avec une partie de la flotte de l’OCC. Ce qui réveilla mes anciens rêves de travailler avec mon père. J’ai donc décidé d'aller y postuler…

L'utilisation d'articles sur le site est autorisée par son auteur, en vertu de la législation actuelle sur la propriété intellectuelle. Le contenu de ce site a pour thématique l'univers de Star Citizen. Tout contenu qui s'y rapporte est la propriété  intellectuelle de Cloud Imperium Game et de Roberts Space Industries. 

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies.  All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd..  Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC.  All rights reserved.

 

@ 2015 - 2020 Colossus Transports, Tous droits réservés.

Colossus ! est une entreprise libre de Transport sous la licence GNU General Public License.

  • logo flickr