Partie 2

Voilà plusieurs jours que les stagiaires effectuaient principalement des contrats avec les industries minières installées dans l’amas de Henge, sous la supervision de leurs instructeurs Sloubi et Smoke. Les groupes miniers installés sur Henge ont toujours des contrats à offrir aux principaux armateurs de Terra et la Colossus fait partie de leurs convoyeurs réguliers.

02 novembre 2947

La petite flotte de vaisseaux qui revenait de l'amas de Henge approchait doucement de l’aire d’atterrissage, aujourd’hui les stagiaires avaient effectué plusieurs livraisons en convoi uniquement composé de Cutlass qui avait été mis à disposition par la Colossus. Les vaisseaux amorcèrent leur phase d’atterrissage et chacun se posa en douceur et sans problème sur son emplacement, a l’exception de l’un des stagiaires qui en se posant accrocha l’un des Caterpillar de la Colossus, stationné sur un emplacement adjacent et l’affligea d’une balafre d’environ 3 mètres sur son flanc. Une fois posée tous les pilotes se regroupèrent, l’instructeur Sloubi qui était allé constater les dégâts revint vers les stagiaires pour le débriefing.

- Bon l’exercice s’est bien passé dans l’ensemble, je pensais pouvoir finir plus tôt mais quelqu’un s’est assuré de me créer du boulot.

Dit l’instructeur en regardant le stagiaire qui avait bousillé la peinture du Caterpillar.

- Pour ce soir ça sera tout, vous pouvez disposer, reposez-vous bien car demain c’est une grosse journée. Sauf toi, tu viens avec moi…

Termina l’instructeur et escorta le jeune stagiaire responsable de l’incident, vers les bureaux de la Colossus. Le groupe de stagiaires s’était donné rendez-vous dans le petit restaurant où ils avaient l’habitude de se rassembler pour manger après les cours. La nourriture y était très bonne et aussi très nourrissante idéale après une dure journée de labeur.

La soirée allait bon train, l’un des stagiaires visiblement bien éméchés, était en pleine discussion avec l’une des serveuses qui avait visiblement bien hâte que la discussion se termine. Mais cela ne semblait pas être le cas de son interlocuteur qui était visiblement très à son aise, il passa un bras autour de la taille de la serveuse ce qui lui fit pousser un petit soupir de découragement, elle lança un regard furtif pour trouver une occasion de se soustraire à cette situation. Ce qui arriva quand un autre stagiaire vit le désarroi sur le visage de la serveuse, il n’en fallut pas plus à Coopermoon pour intervenir et interrompre les avances de ce donjuan, pour libérer la jeune serveuse de ce supplice.

- Allons que racontes tu, interrompit Cooper, tu vois bien que tes talents de pilote ne l’intéressent pas. - Mais voyons! Rugit-il je ne fais que lui dire, que cette formation est inutile, car je suis bien meilleur que n’importe qui ici, j’ai gagné deux fois la Donkey Memorial Cup.

Répondit le stagiaire saoul sur un ton arrogant, tout en se levant de sa chaise et visiblement très irrité d’avoir été interrompu dans sa technique de séduction lamentable. Puis Andrik intervint à son tour et lui demanda ce qu’était la Donkey Cup Le stagiaire saoul reporta son attention sur Andrik et répondit sur un ton fort :

- Tu t’y mets aussi, tu y connais rien en course toi? Non, Rien! Écoute moi bien, la Donkey Memorial Cup était une course organisée annuellement par la province d’Archeron, c’est là que les meilleurs pilotes s’affrontaient, mais elle n’a plus été tenue depuis plus de 5ans pour des problèmes de droit, enfin une foutue merde inventée par Dillin…

Cooper lui mit une main sur l’épaule, pour essayer de le calmer et en s’adressant à tout le monde dit : Aller on n’est pas ici pour se faire remarquer, en plus on a déjà eu une grosse soirée hier, alors on devrait aller se reposer on a une longue journée demain.

Finalement le petit groupe quitta le restaurant sans faire plus de grabuge, et sur le chemin en rentrant à leur hôtel Cooper questionna Andrik.

- Penses-tu qu’il est vraiment pilote de course? Il me semble qu’avec les primes de victoire il ne serait pas obligé d’avoir un autre emploi, et puis il va lui falloir de gros contrat de livraison pour se payer l’entretien d’un bon vaisseau de course? - Eh bien il n’était probablement pas pilote de la ligue élite, répondit Andrik. Archeron est une province de Charon III, je n’y connais pas grand-chose en course spatial mais je n’ai jamais entendu que ce système organisait ce genre d’évènement. C’était probablement une course organisée par des amateurs ou un évènement provincial.

Puis Andrik expliqua à Cooper qu’il avait lui-même voulu évoluer dans le sport professionnel, et qu’il avait même obtenu une bourse à l’université pour jouer au Dodgeball. Cooper interrogea Andrik sur ce sport et se demandait qui pouvait jouer du Dodgeball professionnel, Andrik lui expliqua que là d’où il venait c’était un sport national, même si ce sport n’était que très peu pratiqué en dehors de son pays. Andrik lui raconta l’époque où il faisait du Dodgeball universitaire avec les Comètes (кометы) d’Urso, puis quand il avait rejoint la NDL (National Dodgeball Ligue) avec les Pitbulls de Portsmore, pour finir par être échangé aux Spectres de Lensk. Andrik expliquait avec nostalgie l’intensité d’une carrière sportive et la difficulté pour percer et pouvoir en vivre pleinement, il expliqua comment il avait fini par devoir travailler à temps partiel dans une usine de traitement des déchets pour faire vivre sa famille, car ayant eu son premier enfant à l’âge de 16ans et trois en plus tard l’arrivée inattendue de triplé, il avait déjà 4 enfants avant l’âge de 20ans. Et qu’à la fin, il devait faire des heures supplémentaires au centre de traitement des déchets recyclable pour payer les factures qui s’accumulaient. Quand la situation était devenue insupportable il avait fini par abandonner son rêve de devenir une star du sport et s’était engagé dans la Navy.

Cooper lui demanda pourquoi il n’était pas resté dans la Navy, Andrik lui raconta comment après avoir échappé à la mort il avait pris la décision de ne pas renouveler son contrat avec l’UEE :

- Ce qui est ironique s’est que je venais de faire une expédition en zone hostile, je servais abord d’un Bangal, on avait passé 6 mois à patrouiller le long de la frontière Vanduul, à se dire qu’à tout moment une flotte Vanduul pourrait lancer l’attaque. Et qu’à la moindre erreur, ou un manque de chance notre vie pourrait bien se finir vaporisé dans le vide spatial, mais finalement rien, nous n’avons jamais rencontré le moindre vaisseau hostile, personne. Finalement après avoir accompli notre mission on a reçu l’autorisation de prendre un peu de congé dans un système proche. L’équipage pouvait prendre du bon temps et décompresser, on a alors participé à un exercice de routine avec un autre porte-vaisseaux, j’ai rejoint mon chasseur sur le pont d’envol, j’avais fait ma procédure de décollage et attendais les ordres. Je me rappelle que j’avais eu le feu vert pour le décollage, et; plus rien… Je me suis réveillé après 6 semaines de coma, sur Goss III, là où j’avais été admis et on m’expliqua que mon chasseur avait explosé suite à une défaillance et que je devais ma survie au fait que mon cockpit s’était détaché et avait été expulsé à travers le pont de lancement pour sortir par la porte du hangar qui était ouverte et ainsi m’avait évité de finir écrasé sur une paroi ou carbonisé avec le reste de mon appareil. J’avais aussi par la même occasion subi plusieurs chirurgies qui m’ont obligé à faire 6 mois de rééducation difficile, à la suite de ça j’ai conservé des séquelles, je souffre de trouble visuel et de violent mal de tête dû au G que mon cerveau encaisse dans certaines manœuvres de combat. Ceci m’empêche de servir en tant que pilote de chasse. La Navy m’a proposé plusieurs postes et j’ai décidé d’exercer en tant qu’officier responsable de l’approvisionnement à la base de New Corvo sur Arémis. Quand les vanduuls ont attaqué le 05 octobre 2945, j’étais impuissant, je n’avais jamais ressenti une telle frustration, j’étais cloué au sol voyant la ville se faire détruire autour de moi, j’ai vu l’université où étudiait ma fille se faire réduire en cendres, heureusement elle avait eu le temps de s’échapper et n’a été que blessée, je me sentais comme un aigle à qui on aurait coupé les ailes et qui regardait ses proies voler au-dessus de lui, jusqu’à terme de mon contrat j’avais cette profonde amertume, j’avais l’impression que je pouvais participer au combat d’une meilleure façon, que je pouvais soutenir nos forces d’une manière plus concrète; en tant que transporteur indépendant par exemple, j’ai toujours aimé voyager ainsi avec ce nouveau travail j’aurai la possibilité de soutenir l’effort de guerre en tout temps et même de ravitailler nos forces sur la ligne front en cas de besoin. C’est ainsi que j’ai pris la décision de ne pas renouveler mon contrat et d’entreprendre une nouvelle carrière.

Cooper demanda alors à Andrik comment il en était venu à rejoindre la Colossus Transports, celui-ci lui résuma son parcours et lui fit l’aveu qu’il ne connaissait pas assez bien le métier de transporteur pour évoluer seul, qu’il avait sous-estimé les dangers et la cupidité humaine. Après deux incidents dont le premier était d’avoir échappé de peu à des pirates dans le système Nyx, et ce uniquement grâce à l’intervention d’une flottille de mercenaire alors qu’il transportait des fournitures de faible valeur et le deuxième incident, quelques jours plus tard après s’être fait dérober tout son Whisky d’Angeli par une patrouille de la police locale, corrompu, en traversant le système Nexus.

Et ainsi Andrik expliqua comment sa décision a été prise de rejoindre un groupe de transporteur pour voyager en convoi et ainsi être dans une situation plus sécuritaire, il avait besoin d’une structure pouvant le guider. Et c’est donc après avoir vu une très belle affiche publicitaire de la Colossus qu’il était venu se présenter au centre de formation.

13 vues

L'utilisation d'articles sur le site est autorisée par son auteur, en vertu de la législation actuelle sur la propriété intellectuelle. Le contenu de ce site a pour thématique l'univers de Star Citizen. Tout contenu qui s'y rapporte est la propriété  intellectuelle de Cloud Imperium Game et de Roberts Space Industries. 

This site is not endorsed by or affiliated with the Cloud Imperium or Roberts Space Industries group of companies.  All game content and materials are copyright Cloud Imperium Rights LLC and Cloud Imperium Rights Ltd..  Star Citizen®, Squadron 42®, Roberts Space Industries®, and Cloud Imperium® are registered trademarks of Cloud Imperium Rights LLC.  All rights reserved.

 

@ 2015 - 2019 Colossus Transports, Tous droits réservés.

Colossus ! est une entreprise libre de Transport sous la licence GNU General Public License.