Partie 2

Andrik avait rendez-vous dans quelques jours dans le système Nemo avec sa femme, là-bas ils avaient prévu de passer quelques jours de vacances. Les missions de livraison qui s’étaient succédé à un rythme effréné l’avaient conduit sur Angeli dans le système Croshaw, de là, il avait déniché un client qui voulait se faire livrer certains des alcools les plus rares et raffinés qu’offrait la planète dans une petite colonie de Lago dans le système Nexus. Le bénéfice qu’il pouvait en tirer était très intéressant et cette course le rapprochait à deux sauts de Nemo.

15 Avril 2947

En arrivant dans le système Nexus, il vaut mieux rester sur ses gardes car la piraterie n’y est pas rare. Andrik voyageait parmi une petite flotte de transporteurs qui tout comme lui était en route pour livrer leurs marchandises sur Lago. Il n’était pas rare de voir des pilotes de vaisseaux se constituer en caravane improvisée avant de traverser des systèmes avec une mauvaise réputation. C’est dans le système d’Ellis sur une station de réapprovisionnement qu’Andrik avait rencontré ce groupe de transporteur disparate et avait décidé de finir le voyage avec eux. Tous venaient d’un peu partout dans l’empire avec différant produit que chacun allait livrer dans les colonies de Lago.

Alors qu’il finalisait son saut quantum à destination de Lago, le signal d’alerte retenti et l’ordinateur de bord désactiva le saut. Andrik venait de se faire intercepter, mais heureusement rien d’inquiétant, un message de la police lui signalait qu’il devait couper les moteurs et qu’ils allaient procéder à une inspection de la cargaison. Étrangement il était le seul de la caravane à s’être fait intercepter. Deux Cutlass Blue de la police locale s’était mis en position sur son flanc, et l’un des appareils commença à scanner la marchandise. Puis l’un des vaisseaux de la police entra en communication avec Andrik.

- (Police) Veuillez mettre votre appareil hors tension, nos relevés nous indiquent que vous transporter des substances toxiques. Donnez-moi le numéro de votre accréditation pour le transport de matière dangereuse.

- (Andrik) Je ne transporte pas de matière toxique, ce sont des bouteilles de whisky d’Angeli, ma licence m’autorise ce type de marchandise.

- (Police) Donnez-moi le numéro de votre licence, et coupé l’alimentation de votre appareil, nous allons procéder à un contrôle visuel de la marchandise.

Andrik ferma complètement l’alimentation de l’Aurora et donna son numéro de licence à l’agent.

- (Police) Très bien; je suis l’agent Alice Sanchez matricule 947 652, je suis la responsable de l’opération, l’agent Eva Caporilli va venir inspecter votre cargaison; veuillez rester dans votre siège et suivre nos instructions.

- (Eva Caporilli) Je vais inspecter visuellement vos bouteilles et prélever un échantillon pour vérifier qu’il n’y a pas de trace de produit illicite.

Pendant que l’agent Eva Caporilli expliquait ce qu’elle allait faire, la porte de chargement latéral du Cutlass le plus proche s’ouvrit et la silhouette d’un agent de police se propulsa dans le vide spatial en direction de l’Aurora, pour aller se placer sous l’appareil où sont fixées les caisses de chargement. Andrik était un peu surpris de la méthode utilisée, mais de toute façon il n’avait rien à se reprocher, il avait lui-même acheté et chargé les bouteilles.

- (Alice Sanchez) Nous nous excusons du dérangement mais toutes marchandises à destination de Lago nécessitent un contrôle approfondi car il y a actuellement une recrudescence des produits de contrebande dans ses colonies.

- (Eva Caporilli) Monsieur, je vais décrocher vos caisses pour les entreposer dans le Cutlass elles nécessitent une inspection plus poussée.

- (Andrik) Quoi! Comment ça? Ces caisses sont très bien, elles sont conformes et j’ai moi-même chargé les bouteilles à l’intérieur.